Lundi 15 février 1 15 /02 /Fév 10:06
cel-sperme-seins

12/02/10 21h

Vendredi nous avions décidez de sortir en club, étrangement nous ne nous dirigions pas vers notre club habituel, je demandais à mon mari ou nous allions, il me répondit qu’il avait entendu parler d’un nouveau club qui était très bien.

Pas de soucis pour moi tant que l’on s’y amuse. En plus j’étais habillée super simple sur ordre de Maître, petite robe noire fendue devant, et c’est tout ! Pas de string et pas de soutien. Alors que nous arrivions devant une grande bâtisse, mon mari me répéta « et ce soir on s’amuse ma Chérie ! Bien sûr mon amour lui répondis-je ». Nous entrons et sommes reçus par la Maîtresse des lieux vêtue d’une robe en latex noire, la cinquantaine, mais encore très belle avec une poitrine fort généreuse. Nous prenions un apéro puis un deuxième et décidons d’aller nous restaurer quelque peu. Cela fait, le monde (et du beau monde) était là et la soirée était bien lancée. Après un petit passage aux toilettes, le temps de me caresser le clito tout en urinant (c’ est une nouvelle expérience que Maître ma faite connaître ce matin, un délice, essayez mesdames !) et me voilà sur la piste de danse déjà pleine de monde. Quelques effleurements involontaires à gauche et à droite, la soirée s’annonce chaude. Je vais prendre un gin fizz pour me rafraîchir, je regarde où se trouve mon mari et le voit en pleine discussion avec un couple à l’apparence banale quoique la femme une avec une bonne poitrine doit lui plaire, moi je retourne danser et m’amuser. Alors que je me tortille je bouscule une femme sans le faire exprès et m’excuse aussi tôt elle sourit, ce n’est pas grave me dit elle, une belle femme noire de cheveux type italienne avec de très beaux yeux, nous continuons à danser, son mari est là aussi, bel homme aussi. Quelques sourires, quelques frottements nous commençons à jouer avec nos corps elle se frotte à moi ses mains me caressent, je caresse le torse de l’homme, il me caresse « humm » la chaleur monte. Nous retournons nous rafraîchir et arrive les slows, le couple part danser, mon mari danse avec la blonde, et me voilà seule, c’est bien ma chance. Deuxième slow, ils ne reviennent pas, s’approche alors un jeune homme bien bâti qui m’invite à danser, j’accepte évidemment je ne suis pas venue pour faire le pied de grue. Alors que nous dansons nous nous présentons il a 28 ans et se prénomme B. je lui demande si cela ne le gêne pas de danser avec un vieille comme moi de 45 ans, non me répond t-il car il aime les femmes mûres. Sa main passe dans mon dos de haut en bas mais très correct, limite timide. Tout à coup, alors que nous dansons une main m’agrippe le bras et me tire, c’est le couple qui veut que j’aille danser entre eux deux je ne peux résister à la pression regarde B. qui m’encourage à y aller, à plus et merci me dit-il. Me voilà en train de danser avec le couple c’est pas top de tourner à trois, je décide alors de me placer entre eux deux, je suis face à elle et me mets à l’embrasser, ses mains se collent à mes seins, les miennes à ses fesses, tandis que lui me malaxent avec délicatesse quand même mes fesses. La fille descend ses mains vers mon ventre puis continue vers ma chatte glisse sa main dans la fente de ma robe, et me dis « mais tu n’as pas de string, non lui répondis-je, cela te gêne ? Pas du tout me dit elle ». Quelques caresses plus loin alors que j’entrevis mon mari s’occupant de la blonde et la musique pop reparti. Nous commandons un autre verre, houlà 3 déjà ! Je vais faire des bêtises si ca continue, et après quelques pas de danse j’entrepris de demander à la fille si elle voulait monter dans les alcôves avec moi, elle accepta mais me dit qu’elle ne quittai jamais son homme, je lui dis qu’il n’y avait pas de problème mais que c’est d’elle que j’avais envie, il ne fera que nous regarder me dit-elle. Je regardais rapidement où était mon homme mais rien en vue. Nous montons donc à trois, nous plaçons dans une petite pièce remplie de miroir et fermant à clef de l’intérieur, nous ne serons pas dérangés ici. J’ôtais ma robe me retrouvant nue, elle fit de même mais en ayant string et soutien et l’homme se plaça de l’autre coté de la pièce dans son boxer. Nous nous couchons côte à côte et nous embrassons, nos mains se laissent aller à la découverte de nos corps , elle avait d’assez petits seins, ce qui ne m’attire pas plus que cela, je décidais donc de descendre m’occuper de sa petite chatte bordée d’une légère toison aussi noire que ses cheveux, j’écartais la ficelle de son string, et glissais ma langue vers ce petit clito que je découvrais avec plaisir. Elle était déjà mouillée la petite garce ! J’ôtais son string qui me gênait plus qu’autre chose et pris ses fesses bien en main pour mieux lui lécher la vulve, ma langue pénétrait et ressortait, elle se cambrait sous mes coups de langue, je l’entendais gémir, elle aimait ça.

Tout à coup je sentis une main caresser ma chatte humide, son homme s’était approché, je le fixais, et lui sourit, il avait la queue toute dure et de belle taille. De position allongée, je me mis à quatre pattes pour la lécher m’offrant ainsi à son homme, un puis deux doigts me pénétrèrent, ensuit alors que je suçotais le clito de la belle, il me pénétra d’un seul coup je me redressai sous l’effet puis me replongeai dans mes occupations, il me fit des vas et viens, ses couilles cognaient contre mes fesses, la belle gémit de plus en plus, je la sentais prête à jouir l’homme n’étais pas loin non plus, je me redressai retirai sa grosse bite de ma chatte trempée et me couchai sur le dos j’invitais la fille à se placer sur ma bouche et à l’homme de placer sa queue entre mes seins. Pendant que je la léchai il se branlait entre mes seins qu’il pressait, ils s’embrassaient quand je les entendis geindre, et tout à coup la fille se mit à inonder mon visage et ma bouche de sa semence, tandis que son mari jouit tout son foutre chaud contre le bas ventre de sa balle mais m’en envoyant plein le visage aussi. Quel bon moment passé quoique à part quelque coup de bite, moi je n’avais pas eue grand-chose. Nous nous embrassons une dernière fois avant de sortir de la pièce, et la, surprise en sortait un monde pas possible devant la pièce, je vis à ce moment que les vitres étaient sans teint et que tout le monde nous avait vus, bah après tout ce n’est pas grave  et nous redescendions prendre un petit verre pour nous remettre. B. s’approcha de moi et me dit que cela avait été beau à regarder, ma tête lui aussi avait vu, je lui souris. Il est minuit, tiens et mon homme au fait il est où ? Toujours pas en vue, mais j’ai un petit doute .

Suite très prochainement


sOumise celia


Par Mc son Maitre
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Images Aléatoires

Calendrier

Mai 2017
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Derniers Commentaires

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés