Dimanche 15 janvier 7 15 /01 /Jan 09:09

C’est la première année que je n’ai  pas fêtée la nouvelle année auprès de ma famille, à la demande de Maître. Il à décidé de me faire passer un réveillon différemment.

 

31-12-2011


Après deux bonnes heures  de route nous sommes arrivés Maître et moi dans un petit village du nord de la France, nous sommes entrés dans un bel hôtel et avons pris possession de notre chambre.

Maître m’ordonna de me préparer en oubliant rien dans ma toilette. Une fois douchée, DSCN0185.JPG

 

 

bien épilée partout , maquillée , sans oublier un soupçon de parfum, je me rendis nue dans la chambre ou Maître m’attendais, il me félicita pour le choix du maquillage en me tapotant les fesses, et me présenta une robe qu’il me dit de porter ce soir. C’était une robe très courte avec un grand décolleté qui permettait d’avoir une vue imprenable sur ma poitrine.

Nous nous sommes ensuite rendus dans un restaurant de classe ou une fois installée fesses nue sur le siège et jambes écartées comme il se doit nous avons pris tout notre temps pour ce souper de réveillon. Je voyais bien les gens qui me regardaient et me fixaient en pensant surement quelle salope je devais être pour m’habiller ainsi, sans parler du serveur qui devait bien se rincer l’œil à chaque service, d’ailleurs il venait même lorsqu’il n’y avait rien à servir demandant si tout allait bien.DSCN0081.JPG

 

 

C’est ainsi que les douze coups de minuit sonnairent et que Maître posa un baiser sur mon front après que je lui ai moi-même baisé la main.

De retour à l’hôtel , après avoir allégé Maître de sa semence je me coucha à coté du lit et Maître me posa une couverture afin que je n’aie pas froid.

 

01-01-2012


Le premier jour de l’an fut une journée tranquille ou nous nous sommes promenés dans le village et sur la plage.

 

02-01-2012


La matinée du lundi j’eu droit à une séance de la part de Maître, pinces aux seins, plug, cravache, martinet, réflexe d’obéissance, rapidité d’exécution aux demandes de Maître . Je sentais bien qu’il était en train de me préparer pour l’après midi. 100_0526p.JPG

 

Après un petit en-cas à midi, il m’emmena vêtue d’une robe blanche courte et boutonnée par l’avant, d’une paire de bas blanc et de bottes blanche et de mon collier de soumise.                                     

Nous sommes entrés dans un sex-shop , nous marchions entre les rayons  je remarquais qu’il n’y avait qu’un seul homme occuper à feuilleter une revue, Maître me montra différent godes et plug.

Ensuite il sorti un foulard de sa poche et me banda les yeux, nous sommes descendu un escalier, Maître me guidai aucun son ni bruit n’arrivai à mes oreilles, il m’adossa contre un mur me pris les bras et me fixa les poignets, il fit ensuite de même avec mes chevilles je compris que j’étais attachée à une croix de St.André, il me dit d’être obéissante comme je sais l’être. Après quelques minutes une main frôla mon visage, descendit vers ma poitrine, cette main ouvris les boutons de ma robe un par un, une deuxième mains vint se poser sur un sein me le malaxant avec vigueur une autre ensuite sur mon sexe tandis qu’un doigt forçais ma bouche , je me mis à le sucer. Très vite je ne sus plus compter les mains sur moi et de ce fait beaucoup plus de bruit. Je fut caressée, fouillée dans mon intimité, léchée des seins au sexe, embrassée par diverses bouches, on me giffla même la poitrine et de gros mots me furent lancés . Je compris bien que Maître avait décidé de m’offrir à des mâles en rut.

Je fût ensuite détachée , ma robe me fût ôtée et l’on me fit asseoir sur un fauteuil, là les mains on repris leur caresses, des sexes sont venus se frotter à ma joue , je les pris en mains et ensuite je me suis mise à les sucer, deux queues-copie-1

 

 

 

alors que je m’activait sur les queues, des salopes, grosse pute et autre garce sifflèrent à mes oreilles, c’est les sexes bien dur en bouche que je sentis un jet de sperme sur ma poitrine, surement un homme pressé ( rire) un homme me léchai le sexe depuis une bonne dizaine de minutes s’occupant particulièrement de mon clito lorsque je me mis à  jouir fortement prise d’un terrible orgasme , au même moment l’homme que je suçait explosa dans ma bouche et l’autre joui sur mon visage.

L’homme qui me léchai me coucha, me releva les jambes et me pénétra , ses  vas et viens furent secs et violent, ses couilles claquèrent contre mes fesses et très vite il joui lachant tout son sperme sur ma chatte, un autre pris sa place il avait une queue énorme qui me fit un peu mal au début mais qui me fit très vite à nouveau jouir pendant sa pénétration je m’activai à nouveau sur une autre queue tandis que je branlais un troisième , des jets de sperme s’écrasaient sur mes seins mon ventre mon visage, et cela n’arrêtai pas un sortait un autre arrivai. On me retourna et l’on me pris en levrette, je jouis à nouveau très vite aimant cette position je senti ensuite un doigt s’insinuer dans mon petit trou qui très vite céda et fut rempli par une queue, l’homme poussai des râles tant il me pénétra le cul, un autre se mis sous moi et mis sa queue dans ma chatte , me voilà prise en double, j’aime ça . doublepen

 

 

 

Les coups de boutoir n’en finissaient pas, lorsque j’entendis Maître dire à haute voix ‘’  Messieurs cinq minutes ‘’  . Les hommes me retournèrent  et me prirent à nouveau par devant pendant que j’en suçait d’autres, les jets de spermes de succédairent , sur mon ventre mon visage dans ma bouche mes cheveux j’étais gluante de sperme malgré tout ce que j’avais déjà avalée. cel-sperme-seins

 

 

J’entendis alors un ‘’Merci Messieurs’’ et tout s’arrêta plus de queues ni de mains juste un peu de bruit, je me dis que les hommes quittaient la pièce. Maître me releva et m’emmena dans une petite douche ou il me dit ‘’ je vais te laver maintenant’’ il me mit à genoux , m’ôta le bandeau et se mit à m’uriner dessus faisant couler le sperme mélanger à l’urine le long de mon corps.

 

 DSCN0020 640x480DSCN0019 640x480

 

 

Lorsqu’il eu terminer il me dit de me laver.

Je le remercia.

 

Une fois sortis du sex shop il m’avoua avoir mis une annonce pour faire venir tous ces hommes.

Il me dit être fier de moi et me souhaita encore une très bonne année.

 

Nous sommes ensuite rentrés , et j’ai retrouvé les miens comme si de rien n’étais.

Par Célia soumise
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Images Aléatoires

Calendrier

Mai 2017
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Derniers Commentaires

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés