Lundi 15 mars 1 15 /03 /Mars 09:05

Vendredi au club part.2

 

Mon mari à qui je venais de raconter tout ce que je venais de faire avec la grosse blonde était bien excité et me demandait si je voulais encore m’amuser, je lui dit que oui. Après un petit verre nous sommes montés à l’étage et il m’emmena dans une pièce où du plafond pendait une chaine avec une paire de menottes fixée au bout, il m’attacha les mains et je lui demandai ce qu’il faisait, il me dit ‘’tu vas aimer ’’. Ensuite il me banda les yeux, puis plus rien, le silence total je demandais « que fais tu ? pas de réponse » cela a bien duré 3-4 minutes qui m’ont paru une éternité, puis j’ai senti une main passé sur mon soutien , je dis « ha enfin tu es là » , mais pas de réponse, il y avait un peu plus de bruit, des gens parlant tout bas, d’un coup, mon soutien fut enlevé ainsi que mon string, des mains, beaucoup de main se mirent à me caresser, j’avais compris qu’il m’offrait à tous, une chance que j’avais les yeux bandés cela m’évitait de voir les vilains. Une langue vint se coller à mon sexe, j’écarte les jambes et le (ou la) laisse faire, deux autres lgangangues se mettent à lécher et mordiller mes seins, des mains sur mes fesses, des doigts dans ma bouche, mmmh ca me plaisait. Un grand STOP résonna, je reconnu la voix de mon homme et tout le monde se retira de moi, je fus intriguée, jusqu’au moment où un claquement sur mes fesses me fit sursauté, puis un autre, je sentis qu’il s’agissait d’un martinet, il me fit écarter mes jambes, deux claquements de plus sur l’intérieur de mes cuisses, puis c’est sur mes seins que vint claquer le martinet, cela me plaisait, il est vrai qu’il ne frappait pas extrêmement fort, j’imaginais le monde autour à me regarder, mais cela m’excitait et je sentais bien que j’étais mouillée. Cela dura plus ou moins 10 minutes, puis le martinet cessa et je sentis à nouveau des mains caresser ma peau qui devait virer au rouge je pense. Après quelques minutes, il me détacha toujours les yeux bandés et me mit à genou sur un matelas, j’ai eu droit directement à deux queues à l’entrée de ma bouche, je me mis à les sucer goulument, l’une puis l’autre, l’une était grosse et longue, l’autre plus petite mais de bonne taille je reconnu d’ailleurs que c’était celle de mon mari. Pendant que je suçais mon mari, l’autre homme se glissa sous moi de manière à ce que son sexe se place sous ma chatte, c’est le moment que choisit mon mari pour m’ôter le bandeau, et que je vis devant moi outre mon mari, un grand black à la peau brillante. Le temps de le voir et voilà sa queue au fond de moi, j’ai eu un peu mal au début car elle était grosse, mais très vite je montais et descendais à un rythme régulier sur sa belle queue.

Encore quelque coup de langue sur la bite de mon homme, et il se retira et vint se placer derrière moi, il se mit à caresser mes fesses, pendant que le black me ramonait. Je sentis un doigt mouillé entrer dans mon cul, faire quelque aller retour, tourner, c’était bon avec l’autre occupé à me baiser. Ensuite un deuxième doigt entra, pendant que mon homme se branlait il était en train de m’ouvrir le cul et je compris où il voulait en venir, je lui fis signe que ca n’irai pas mais ne me répondit pas. Il approcha sa queue de mon petit trou et petit à petit il força le passage pendant que le black ne bougeait plus afin de faciliter la manœuvre, je sentis mon anus se dilater, jedp me mis à crier j’avais mal, puis plus rien il était entré, il commença quelques va et viens lentement, puis un rien plus vite, blackie se remit au travail, c’était trop bon je devenais folle, j’ai commencer à gémir à lâcher de petits cris, « ooh oui continuez, plus vite , encore ! Je vais jouir leur lançais-je », eux aussi n’étaient pas loin de jouir. Le black se retira mon mari s’agrippait à mes seins et le black plaça son sexe devant ma bouche, moi à 4 pattes je le suçais au rythme des allée et venue de mon mari dans mon cul, je l’entendis gémir et senti de chaudes giclées au fond de mes entrailles, quel bonheur, je sentis qu’en continuant un peu à le sucer il viendrai aussi, je m’activai et d’un seul coup des giclées longues et puissantes, envahissaient ma gorge, je failli étouffer et fût obligée d’en laisser couler hors de ma bouche, mon homme se retira, ils s’allongèrent tous les deux et c’est agenouillée face à eux que je laissai couler le sperme hors de ma bouche sur mes seins me les caressant pour bien répandre la semence, cela les excitait de voir cela. Repue et rassasiée je pris une bonne douche réparatrice, un petit verre avant de partir. Mais quelle soirée ! on en redemande des comme ça !

sOumise celia

 

Par Mc son Maitre
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Images Aléatoires

  • soum.16.
  • 005
  • cedric
  • velo12
  • soum.09.

Calendrier

Février 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
<< < > >>

Derniers Commentaires

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés